30 décembre 2014

Ondine, une OOAK Blythe signée « Katinka Doll »

Ondine a conquis mon cœur courant décembre.

Je l'ai entre-aperçue lors d'un message m’annonçant l'adoption possible d'une de ses sœurs, « Little Pink Lady » toujours disponible à l'adoption d'ailleurs ^^. Régulièrement, étant abonnée à la mailing-liste de Lotte Rotten qui se cache derrière le pseudonyme de « Katinka Doll », je reçois des messages en avant première lorsque des poupées sont à la recherche d'une maison.



Sa sœur était mignonne, et me plaisait bien, car en fait j'adore le travail tout en douceur de Lotte, et son style un peu creepy mais pas trop, ses poupées un peu fantomatiques mais pas vraiment effrayantes.
J'adore leur aspect éthéré, sublimé par une chevelure douce et vaporeuse faite d'Alpaga, leur expression un peu triste, et leur style du temps passé. Elle pourraient sans souci se fondre dans un conte de Dikens ou un film de Tim Burton. Romantiques, comme à demi mortes, légèrement fanées par la solitude, et désabusées par le monde où elles ne semblent plus à leur place.





 Je suis avant tout illustratrice, spécialisée dans les contes pour enfants, et cet univers féérique un peu glauque, ou Barbe bleue tue ses femmes trop curieuses, où les ogres mangent les enfants, où les sorcières en gavent d'autres pour les rendre dodus à souhait, où les loups avalent les grand-mères, où les fantômes du passé, présent et futur viennent nous hanter ; ces atmosphères faites d'ombres et de coins sombres, ou la chair de poule est constante, ou le papier peint délavé se décolle, et les volets claquent, est mon univers...

Donc « Little Pink Lady » était jolie, mais sans doute pas assez entre deux mondes pour moi et je n'avais pas le coup de foudre. Et puis je suis descendu et là.. j'ai vu de haut un minois adorable, au cheveux blanc légèrement teinté de vert...


J'ai tout de suite répondu à Lotte pour savoir quand cette autre Lady serait disponible... Mais la lumière n'étant pas bonne, elle n'avait pas encore fait de clichés corrects afin de la mettre en vente. J'ai donc rongé mon frein quelques jours...

Et là je fus grandement récompensée ! Un second mail est arrivé, j'ai cliqué frénétiquement sur le lien me permettant de la voir mieux et j'ai du réfléchir au moins 8 minutes avant de répondre le cœur battant à Lotte que moi, moi, moi je l'adopte, tout de suite, elle est pour moi celle là elle car est le reflet de mon âme !

Lotte a du bien rire... Mais le deal était fait et Ondine, qui n'avait pas encore de nom, a été soigneusement empaquetée et postée avec célérité par Lotte pour me rejoindre.

S'en ai suivi quelques échanges par mail avec elle, une jeune femme vivant au Danemark, un peu (beaucoup) gothique, très sensible, douce et complexe comme ses poupées.
Pas très à l'aise avec les réseaux sociaux, je tente de faire un peu sa promotion qui n'est pas très active de sa part. ;) Mais je la préfère ainsi, pas une machine à faire des customisations à la chaîne, où son humeur et sa sensibilité transparaissent dans chacune des poupées qu'elle fait naître.

Little Mystical Mint Girl, comme elle l'avait nommée, a rejoint ma petite famille promptement ! Quatre jours après je la découvrais.




Je l'ai mitraillée durant l'ouverture du paquet, et avant même de la découvrir vraiment, histoire de capté ce moment, là sur mes genoux, posée sur un coussin, sans oser me lever plus pour la mettre en scène...

Depuis je n'arrête pas de la prendre en photo, il faut avouer que de toutes mes filles, elle et Clara (une « Simply Mango »), ma première Blythe, ont une place particulière dans mon coeur.





J'ai pu retracé toute son histoire, qui se lit dans ses yeux changeants. Décédée prématurément par un chagrin d'amour, elle a longtemps erré dans les eaux troubles du lac qui bordait sa demeure ; un château délabré que les années avaient usé.
Ses cheveux blanchis par la peine ont ensuite prit la teinte verte pâle de l'eau ou elle a flotté le longues années.  Elle a conservé son air triste et mélancolique, et hante encore le château de sa présence, pas vraiment malveillante.
Lorsque des visiteurs imprudents s'y aventurent, au risque de passer au travers des lames de plancher vermoulus, elle les suit et tente de leur faire un peu peur, mais pas longtemps... juste pour jouer un peu...

Puis elle revêt ses yeux couleur d'eau clair, ou noisette afin de dissiper tout malentendu et profiter d'un peu de compagnie. Rares sont les fois où furieuse de voir comment les gens sont malfaisant sans être des fantômes, ses yeux deviennent rouge et là gare !


Et voilà toute l'histoire... Depuis j'averti Lotte à chaque fois que je poste des photos de « sa fille », car elle est très attachée à ses créations et aime à les savoir entre de bonnes mains et aimées.

De mon côté je continu de créer des robes, comme vous pouvez le voir sur ces photos, mais certaines sont parties dans des paquets cadeaux. ^^ Il va falloir que j'en fasse d'autres si je veux arriver à ouvrir ma boutique !

20 décembre 2014

« Il était une fois… » Collection winter 2015 II

Et bien je vous présente la suite de mes créations de toilettes pour Blythes avec une série de robes ocre.  Mes filles ont prit la pause avec joie, ne sont-elles pas adorables ainsi ? De gauche à droite, voici Clara, Ondine, Corinne (qui ne restera pas avec moi au-delà des fêtes de Noël car c'est un cadeau ;) ) et Charlotte.







12 décembre 2014

« Il était une fois… » Collection hiver 2015

Je travaille toujours sur ma collection, dont je repousse régulièrement la sortie sur ma boutique… Faute de temps, j'avance lentement, et comme les fêtes arrivent et que dans mon entourage plusieurs personnes ont également des Blythes, certaines de mes robes vont être emballées mais pour devenir des cadeaux ;)

Voici néanmoins les premiers modèles, que je vais dupliquer. Bien sûr au aucune de ces robes ne sera totalement une réplique d'une autre, ne serait-ce qu'à cause des broderies que je fais sur chacune d'entre elles et qui ne sont pas reproductible à l'identique.

Vous avez donc vu mon choix de tissus dans ce billet, et donc voici les résultat !





Modèles mauve et gris, tissus France Duval Stalla, plumetis et batiste étoilé.


Robe ocre-kaki, tout en lin fin, trouvé sur Etsy. Il existe un modèle ocre et libery (Photo à venir).


Robe bleu canard et marine, lin fin et double gaze marine, trouvés sur Etsy.


Au centre une robe bleu ciel à pois argent et double gaze gris souris, là encore tissus trouvé sur Etsy.
 

Et comme vous ne l'avez sans doute pas remarqué, le Père Noël est déjà passé pour moi ^^. Il m'a apporté cette adorable petite fantômette au centre... Elle est née entre les mains si douces de Lotte Rotten. Mais je ferai un billet spécialement sur elle.

La suite à la prochaines prise de vue !